CATHÉDRALE SAINTE-MARIE

Classé ou inscrit (CNMHS) ,  Site et monument historiques ,  Gothique ,  Cathédrale ,  Évêché ,  Religion à Lombez

CATHEDRALECollection Tourisme Gers/Airimage/Matthieu Chambraud
CATHEDRALECollection Tourisme Gers/Lombez Animations/Berto
CATHEDRALECollection Tourisme Gers/UDOTSI32/C. Pistre
CATHEDRALECollection Tourisme Gers/Lombez Animations/Berto
CATHEDRALECollection Tourisme Gers/Lombez Animations/Berto
CATHEDRALECollection Tourisme Gers/Lombez Animations/Berto
  • Extérieur
    Bel exemple de gothique méridional, elle est construite du 14e au 15e siècle en briques roses. Son architecture s'inspire de l'église des Jacobins de Toulouse; la Guerre de Cent ans et les hérésies expliquent son aspect de forteresse avec contreforts massifs et chemin de ronde ainsi que la décoration succincte du porche avec tympan aveugle surmonté d'un simple gâble.
    Son ancien cloître a été détruit au XIXe siècle ; certains chapiteaux sont aujourd'hui exposés à l'Albert and Victoria Museum à Londres et au musée des Cloîtres à New-York, et au musée à Ottawa.
    Sa construction commence en 1346 par le clocher qui est élevé sur l'ancien baptistère roman; de forme octogonale, il se compose de cinq étages en retrait avec baies géminées surmontées d'arc en mitre, inspiré lui aussi par les Jacobins et St-Sernin de Toulouse. Il culmine à 42m au-dessus du niveau du parvis.
    L'entrée est en pierre et en marbre.

    Intérieur
    L'édifice présente deux nefs d'inégale grandeur, séparées par une rangée de colonnes en forme de palmier. La nef principale mesure 47 m de long, 21.50 de large et 16.50 m sous-voûtes. A l'origine, le sol se trouvait à 1,50 mètre en dessous du niveau actuel, ce qui renforçait l'impression de hauteur rendu visible grâce à une dalle en verre au pied du premier pilier .
    Encadrant la porte d'entrée, deux chapiteaux pré-romans en marbre de Saint-Béat, transformés en bénitier proviennent peut-être de la première église de Lombez.
    Sur la gauche, on accède à l'ancien baptistère roman de forme octogonale qui abrite une superbe et rare cuve baptismale en plomb du XIIIe siècle, décorée de scènes de chasse orientale, prouvant les échanges avec le monde arabo-musulman.
    Remarquer les vitraux contemporains réalisés par une élève d'Henri Guérin et posés lors de la restauration du baptistère et sur les murs , tout autour dans des vitrines, de remarquables pièces d'orfèvrerie religieuse du XIXe siècle.
    Dans l'abside de la grande nef et au dessus du bas-côté sud se trouvent de belles verrières du XVIe siècle d'artiste encore inconnu. Dans le choeur, une cinquantaine de stalles sculptées au XVIIe siècle et un maître-autel en marbre de Carrare dù à François Lucas au XVIIIe siècle. A noter aussi les ferronneries des choeurs des deux nefs réalisées au XVIIIe siècle par Henri Bertin ainsi que l'orgue de la même époque construit par Guillaume Monturus.
    Les chapelles des bas côtés, nord et sud, ont été aménagées au 19e siècle avec des autels de l' entreprise Virebent de Launagais.
    Dans l'une des chapelles de la petite nef, on peut voir le tableau qui illustre la légende de Majan, saint patron de Lombez, terrassant le dragon en lui jetant son anneau dans la gueule.
    Sur le coteau dominant le village, se trouve la chapelle du XIXe siècle qui a été élevée à l'emplacement de la tombe de St-Majan et qui offre une belle vue sur le village et un panorama sur les Pyrénées.
  • Accès
    • Route  :  D626 à 0 m
    • Gare Ferroviaire  :  L'ISLE JOURDAIN à 22 km
    • Aéroport/Aérodrome  :  TOULOUSE/BLAGNAC à 55 km
    • Gare Routière  :  TOULOUSE à 55 km
  • Environnement
    • En ville  :  CATHÉDRALE SAINTE MARIE
  • Langues parlées
    • Néerlandais
  • Clientèles acceptées
    • Individuels
    • Individuels
    • Groupes
Prestations
  • Services
    • Information
    • Visites pédagogiques
    • Informations touristiques
    • Information
    • Information
    • Visites guidées
Tarifs
Moyens de paiement
  • Chèque
  • Espèces
  • Chèques bancaires et postaux