Voir les photos (2)

VILLAGE DE CAZAUX SAVÈS

Site et monument historiques ,  Village à Cazaux-Savès

  • Du gascon "casau" (jardin potager) et plus largement "enclos", "domaine". Le territoire de la commune de Cazaux-Savès a été habité depuis le Néolithique ; en effet les vestiges de cette époque ont été trouvés sur le site du Tuillier ainsi que des traces romaines sous le château de Caumont.

    Blotti dans la verdure sur la rive gauche de la Save, ce charmant village est surtout connu aujourd'hui comme passage pour accéder au château de Caumont.

    Pourtant son église Sainte Marie-Madeleine qui...
    Du gascon "casau" (jardin potager) et plus largement "enclos", "domaine". Le territoire de la commune de Cazaux-Savès a été habité depuis le Néolithique ; en effet les vestiges de cette époque ont été trouvés sur le site du Tuillier ainsi que des traces romaines sous le château de Caumont.

    Blotti dans la verdure sur la rive gauche de la Save, ce charmant village est surtout connu aujourd'hui comme passage pour accéder au château de Caumont.

    Pourtant son église Sainte Marie-Madeleine qui date pour une bonne partie du XVIIIe siècle, bien que restaurée au XIXe siècle, a belle allure avec son porche à sept arcades surmontées d'un clocher-mur.

    A l'intérieur, on peut voir douze stalles en bois et divers objets mobiliers et dans la travée sud, une chapelle qui abritent les dalles funéraires de plusieurs personnages ayant vécu au château de Caumont aux XVII et XVIIIe siècles, dont notamment le général Armand marquis de Castelbajac, qui fut de toutes les campagnes des guerres napoléoniennes, puis ambassadeur de France en Russie sous le second Empire, enfin président du Conseil Général du Gers.